Aerogommeuse mieux qu’une ponceuse ?

 

Aujourd’hui encore, le bois et les autres métaux restent très présents dans les matériaux de fabrication des maisons et des appartements. Pour les protéger, ils sont souvent vernis, peints ou cirés. Cela n’empêche pourtant pas les aléas climatiques et le temps d’altérer la qualité ou l’aspect des finitions. À un moment ou à un autre, un décapage s’impose. S’il se faisait à l’origine avec une ponceuse, l’aérogommeuse apparaît depuis quelques années comme l’outil idéal pour le faire. On vous dit pourquoi dans cet article.

Qu’est-ce qu’une aérogommeuse ?

L’aérogommeuse est une machine qui utilise un refroidisseur d’air et un abrasif pour traiter et nettoyer les surfaces. Le procédé qui nécessite l’usage de l’aérogommeuse est appelé aérogommage. Dérivée du sablage (ponçage), cette technique consiste à projeter un abrasif naturel grâce à de l’air comprimé maintenu à une pression basse. Ainsi, le mélange d’abrasif et d’air comprimé est projeté sur le support à décaper ou à nettoyer à l’aide de l’aérogommeuse.

Généralement, le type d’abrasif et l’intensité de pression dépendent de la nature et des propriétés de la surface à travailler. Il existe sur le marché plusieurs types d’aérogommeuses. On distingue notamment des modèles simples adaptés pour le bricolage, ainsi que des modèles plus perfectionnés destinés aux usages professionnels.

Qu’est-ce qu’une ponceuse ?

Aussi appelée sableuse, la ponceuse est une machine utilisée pour polir ou décaper un support. Cet appareil permet de remettre le bois ou tout autre support à nu sans pour autant endommager sa structure. Plusieurs types de ponceuses sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Il y a entre autres, la ponceuse orbitale et la ponceuse à bande.

La première est une ponceuse portative. Comme toutes les autres ponceuses, elle sert à polir le verre, le bois ou le métal. D’un mouvement rotatif, elle permet d’ôter le matériel grâce à un abrasif posé sur elle. La spécificité de cette ponceuse, c’est qu’elle convient parfaitement aux travaux de finition à l’opposé de la ponceuse à bande. Parfois, elle est équipée d’un bras télescopique.

La ponceuse à bande est pour sa part munie d’un moteur qui entraîne deux rouleaux sur lesquels avance une bande de papier de verre. Ce type de ponceuse est particulièrement adapté pour les travaux de dégrossissage. Elle permet d’enlever rapidement beaucoup de matière à la fois. Par contre, elle n’est pas à privilégier pour les travaux de finition.

En quoi l’aérogommeuse est-elle mieux qu’une ponceuse ?

Bien que l’aérogommeuse et la ponceuse soient utilisées pour les mêmes taches, la première citée présente plusieurs avantages comparatifs par rapport à la seconde. En voici les raisons :

  • l’utilisation de l’aérogommeuse ne propage pas des substances toxiques et de la poussière
  • contrairement à la ponceuse, l’aérogommeuse garantit un décapage sans endommagement des surfaces décapées
  • comparativement à la ponceuse, l’aérogommeuse permet de travailler de façon plus rapide, ce qui vous permet d’économiser du temps
  • l’aérogommeuse est plus efficace et elle consomme beaucoup moins d’abrasifs
  • l’aérogommage est une technique adaptée à tous les types de supports (les surfaces robustes, dures et inégales peuvent être facilement décapées)
  • l’action de l’aérogommeuse est plus spécifique et son utilisation ne nécessite pas de préparation.

Au vu de ces nombreux avantages comparatifs, l’aérogommeuse est sans aucun doute meilleure que la ponceuse. Certaines personnes considèrent même que l’aérogommeuse est une version améliorée et révolutionnaire de la ponceuse.

Laisser un commentaire